21/11/2008

NON, il n'y a pas de SYNDROME d'ALIENATION PARENTALE

Un nouveau jugement de la Cour d'Appel demande que le SPJ (COE) s'occupe de nous. Ok j'en suis heureuse; mais je dois faire 2h30 de train pour m'y rendre. Suite à un petit handicap physique qui ne se voit pas, j'ai des difficultés de me rendre en voiture.

Pour ceux qui n'ont pas encore compris ce que c'est que le Syndrôme daliénation parentale !!!...

http://sospapa.babelleir.be/

1ère vidéo.

19:00 Écrit par Caroline1234 dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sap, syndrome d alienation parentale, soj coe |  Facebook |

Commentaires

Le SAP, ça n'existe pas?! En fait, refuser d'admettre la SAP, ça arrange trop bien les avocats qui travaillent à 100 euros de l'heure. Reconnaître le SAP, c'est résoudre les conflits conjugaux! En Belgique, il y a 30.000 divorces par an?! Et 3 divorces sur 4 mariages?! Que feraient-ils donc ces avocats s'ils n'arrivaient pas à conflictualiser les conflits conjugaux!?

Peut-on, et/ou veut-on réellement se pencher sur la déjudiciarisation des situations des naufrages des couples, tant pour leurs propres avenirs que l’avenir des enfants ? Car s'il est trop tard pour les enfants d’hier et ceux d’aujourd’hui, il ne l’est pas encore pour ceux de demain. Nous devons agir si nous sommes humains. Bon courage, les parents spoliés! Mais il faudra descendre dans la rue, avec les enfants, les papy, les mamy, les amis, les futurs papas, les futures mamans, les voisins, le curé,... pour crier notre colère au Sinistre de l'injustice!

Quiconque rencontre un problème de santé ne consulte ni un architecte ni une couturière. S’il le faisait, son comportement évoquerait un désordre mental. Pourtant, dans la très grande majorité des cas, qui rencontre un problème de famille se retrouve précipité dans le monde judiciaire.

C’est donc toute la société qui marche sur la tête. Car aussi vrai qu’un parent n’est pas un délinquant ou qu’un enfant n’est pas un usufruit, la vie de famille ne devrait qu’en bien peu de cas se retrouver d’emblée dans les serres des hommes d’affaires (les avocats et les auxiliaires de justice) et dans les affres des conflits judiciaires.


Écrit par : Michel | 30/11/2008

SAP un syndrome, ou bien une maltraitance? Pour ma part, le SAP est plutôt une maltraitance qu’un syndrome ! Comme une maltraitance n'est pas un syndrome, comme une mauvaise éducation n'est pas une maladie.

Beaucoup d’entre-nous pensent qu’il ne faut pas donner dans le "suffering business" dont se nourrissent les lobby judiciaires et psychologiques, avec cet affreux agglomérat des psy agréés par la justice, qui précisément cautionne ce type de néo-pseudo-pathologies dont ils espèrent se nourrir demain!

Le SAP peut leur rapporter très gros! En Belgique il n’y a pas de pétrole, mais des idées… parfois plus nauséabondes et toxiques que le pétrole !!!

Bon courage, Caroline !

Écrit par : Collectif La Vie de Pères - Réseau Parental Européen | 19/02/2009

Les commentaires sont fermés.