27/07/2007

Je suis sûre...

qu'ils vous arrive, mes chéris, de pleurer dans votre cousin, tout seul dans votre lit, sans que personne ne le sache. (sans doute, le Bon Dieu,et moi aussi). Car vous ne savez plus très bien où vous en êtes dans votre tête; avec tout ce que l'on raconte autour de vous.

 

Je connais plusieurs dames qui ont eu une maladie de perdre leur maman.

La première, une dépression terrible.

La deuxième des crises d'épilepsie.

La troisième, devenir obèse.

 

Mes chéris, je suis toujours là et je pense très fort à vous. Je vous donne pleins de gros bisous en pensée, sur vos joues roses.

19:01 Écrit par Caroline1234 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : amour de maman, mes enfants |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.