31/05/2007

Abération.

Abération que j'ai entendue, ce matin.
 
"JE NE CHERCHE PAS UN PERE, UN EMMERDEUR, MAIS UN GENITEUR !!!!!!!!!!!!!!............"
 
Quelle abération !!!
 
Si on continue dans cette voie, il n'y aura plus que des mères célibataires avec enfants et des pères célibataires avec enfants.
 
Que faudrait-il pour revenir à une étique de vie comme au début du siècle. C'est vrai que l'on était sévère avec la moralité. Mais la famille, c'est important. A l'heure actuelle, il n'y a plus de famille, la famille est éteinte....
 

19:08 Écrit par Caroline1234 | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Aberration Tu as raison. Tout le monde est offusqué par les violeurs, les tueurs, les récidivistes, etc... on veut les supprimer en usant de la même violence, mais on ferait mieux de se pencher sur le bien fondé des valeurs qui sont devenues démodées... Faire du bien est plus efficace que supprimer le mal!

Écrit par : Jean-Claude | 22/08/2007

Mondialisation... Malheureusement, elles semblent de plus en plus nombreuses à ne vouloir qu'un "géniteur". Après tout, on voit à la télé des marchands d'organes, de cellules souches, des "banques" de sperme, tout se vend , tout s'achète, mais un père, c'est emmerdant, ça demande des efforts, des concessions, il est bien plus facile de séduire, de lui soutirer sa semence, il n'y verra que du feu...Suffit de rien lui dire, de lui faire croire que l'amour est possible, puis de rompre sans explication avant qu'il ne soit au courant. L'ennui, c'est que le scénario idéal rate à tous les coups et que l'idiot choisi se révèle être justement un gars "pas comme les autres", un gars pour qui cela a de l'importance...bref un con qui tombe amoureux et qui insiste!
Ben oui, les types intelligents, eux, ne tomberaient pas dans le panneau, vu qu'eux sont dragueurs, prédateurs, ils ont l'habitude, ils prennent leurs précautions, n'aiment pas, et se tirent le lendemain matin...
Maman, pourquoi tu m'as pas fait comme eux???

Écrit par : roberto rodella | 15/11/2007

Les commentaires sont fermés.